jeunes_filles_de_renoir

Seigneur, je suis votre humble servante, --> ayez pitié de moi et écoutez-moi.

Sainte Marie, Mère et protectrice spéciale des jeunes filles, --> priez pour moi.

Sainte Marie, modèle parfait de la jeune fille et de la femme chrétienne, --> priez pour moi.

Afin que ma jeunesse soit pure et sainte comme la vôtre, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que le souvenir de ma première Communion et des promesses que j’y ai faites à Dieu, soutienne mon âme, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que l’amour des choses divines et les désirs des biens spirituels détournent mon cœur des illusions de la jeunesse, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que je m’applique avec ardeur à la connaissance des vérités sublimes de la foi, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que je rende ma foi vive et agissante par les bonnes œuvres, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que, toujours altérée des biens célestes, je m’approche des sacrements avec de saintes dispositions, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que, désirant vivre d’une vie innocente, je vienne souvent vous recevoir avec amour le Pain des anges, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que toujours la prière soit la vie de mon âme, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que jamais les vanités et les plaisirs du siècle ne séduisent mon cœur, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que je sache comprendre le devoir sérieux de la vie, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que je trouve mon bonheur dans le travail et l’accomplissement de mes devoirs, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que je sois toujours respectueuse envers mes parents et ceux qui en tiennent la place, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que je sois l’ange de ma famille, faisant descendre sur elle les consolations et les bénédictions céleste, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que Dieu daigne me faire connaître ma vocation et que rien d’humain ne m’en détourne, --> assistez-moi, ô Marie.

Afin que mon amour et ma dévotion pour vous ne s’affaiblissent jamais dans mon cœur, --> assistez-moi, ô Marie.

Des lectures et des fréquentations dangereuses, --> préservez-moi, ô Marie.

Des égarements du cœur et de l’esprit,  --> préservez-moi, ô Marie.

De l’entraînement et de l’aveuglement des passions, --> préservez-moi, ô Marie.

De l’attachement aux vanités et aux futilités de la vie, --> préservez-moi, ô Marie. 

De l’oisiveté et du désordre, --> préservez-moi, ô Marie.

D’une jeunesse dissipée et vide de vertus, --> préservez-moi, ô Marie.

Quand le bruit des folles joies du monde sera près de séduire et d’attirer mon faible cœur, --> fortifiez-moi, ô Marie.

Quand je serai peut-être sur la pente d’un abîme et que j’oublierai de vous invoquer, --> secourez-moi, ô Marie.

Quand la souffrance et les afflictions de la vie feront couler mes larmes à vos pieds, --> consolez-moi, ô Marie.

Quand je prierai pour ma famille, pour mes amies et pour ceux qui souffrent, --> écoutez-moi, ô Marie.

Et si je cessais, ce qu’à Dieu ne plaise, de vous priez et de vous aimer, dites encore à mon cœur des paroles de miséricorde, --> et sauvez-moi, ô Marie. 

V. Sainte Mère de Dieu, priez pour votre servante.

R. Afin qu’elle soit digne des regards du Seigneur.

Prions : O Marie, ma tendre Mère, je me consacre à vous pour toujours ; soyez l’étoile de ma jeunesse, le bonheur de ma vie, la protectrice de ma famille et de mes amies. Conduisez-moi à Jésus, enseignez-moi à lui plaire par la pratique des solides vertus, et que je puisse un jour m’endormir doucement entre vos bras, après une vie saintement remplie.

Amen.